Liste des produits dans notre matière écologique : Lyocell / Tencel / Ecovero

La viscose écologique selon le procédé lyocell est une matière d'origine végétale à l'aspect soyeux et fluide semblable à la soie. C'est donc une belle alternative vegan et écologique. Ses propriétés d'anti-bactérien et ses propriétés de thermorégulation font de lui un tissu idéal pour des vêtements quotidiens.

Le Tencel, Modal, le Refibra Tencel ou l' Ecovero de Lenzing sont des fibres créées à partir de cellulose issue de forêts gérées durablement ( bambou, eucalyptus, bois... ) et dont la dissolution est faite à l'aide d'un solvant non-toxique, qui est ensuite récupéré à plus de 99%, et réinjecté dans la fabrication. 

Le lyocell, Tencel, Refibra ou viscose Ecovero

Les fibres utilisées sont 100% naturelles.

C’est le cas de la viscose, matière d’origine végétale fluide à l’aspect soyeux qui est une excellente alternative vegan à la soie.

Le procédé écologique lyocell est quasi le même pour les viscoses Tencel, Modal, le Refibra Tencel ou l' Ecovero de Lenzing

La viscose est une matière chimique artificielle, obtenue à partir de cellulose régénérée de végétaux comme le coton ou le bambou. Ce procédé chimique de transformation des fibres naturelles a été inventé par un français : Hilaire de Chardonnet.

En 1884, il tente d’imiter la soie, en remplaçant les vers à soie par de la cellulose végétale issue de pâte de bois.

Certaines fibres naturelles donnent un tissu assez rêche, épais et peu agréable au toucher.

La viscose permet de transformer la cellulose végétale pour recréer des fibres artificielles beaucoup plus souples, fines et douces. Le tissu obtenu avec cette matière, la viscose (aussi appelée soie artificielle ou rayonne), est un tissu très fluide, soyeux, doux, fin et agréable à porter pour les peaux sensibles.

Les tissus en viscose sont très résistants et ils ont aussi l’avantage de bien fixer la couleur. Ils résisteront mieux aux lavages successifs que les fibres naturelles qui peuvent se délaver. Aussi, ce tissu très fluide se froisse très difficilement et nécessite rarement d’être repassé !

Mélangé à du coton biologique, la viscose écologique permet de réaliser des textiles respirants, indéformables, peu froissables et doux. Cette matière possède une belle fluidité ce qui le rend idéal pour des vêtements du quotidien comme une robe, une jupe ou une blouse.

Une attention particulière au processus de transformation, privilégier le processus Lyocell.

Le procédé de fabrication "classique" de la viscose est polluant et gourmand en ressources naturelles.  En effet, la viscose est obtenue grâce à un procédé chimique, qui recrée des fibres artificielles à partir de cellulose végétale. Ce procédé chimique a donc un impact environnemental négatif non négligeable.

Le procédé de fabrication des fibres artificielles est aussi très gourmand en eau et gaspille une part importante des plants naturels. En effet il faut environ 1kg de fibres naturelles pour obtenir 400g de fibres viscoses régénérées, ce qui participe à la déforestation.

Sur le plan sanitaire et social, les ouvriers travaillant dans ces usines sont confrontés à un environnement chimique quotidien, ce qui peut se révéler toxique et avoir de graves impacts sur leur santé s’ils ne sont pas équipés en conséquence.

Le procédé Lyocell est quant à lui plus respectueux de l'environnement. 

Généralement, la pulpe de bois utilisée pour la production du lyocell provient d’arbres plantés spécifiquement pour sa production.

Les forêts de pin, d’eucalyptu, de bambou sont certifiées durables et ont un faible impact environnemental. Les arbres utilisés ont une faible consommation d’eau : c’est le cas de l’eucalyptus qui n’a besoin que de la quantité d’eau de pluie pour grandir, sans pesticides ni système d’irrigation intensif comme le coton. 

Cette fibre écologique artificielle est un substitut à la viscose dans l’industrie textile car plus respectueuse de l’environnement.

Dans ce procédé de transformation, on utilise un solvant organique non toxique et recyclable.

Ce solvant n’est pas toxique et est récupéré à 99,77%. Le lyocell a donc un faible impact environnemental car il est produit dans un circuit à boucle quasi-fermée où les matières sont constamment recyclées, purifiées et réutilisées.

Cette récupération quasi-complète du solvant représente donc un avantage économique et environnemental majeur.

Quelle est la différence du Refibra Tencel ?

REFIBRA est une nouvelle matière écologique développée par l'entreprise autrichienne Lenzing. 

REFIBRA est d'ailleurs fabriquée selon le même processus que le Tencel, seulement au lieu d'utiliser uniquement la pulpe de bois comme seule matière première, les ingénieurs ont souhaité y intégrer des chutes de coton de l'industrie textile.

  • La fibre contient donc 30% de coton revalorisé, surtout à partir de sources de pré-consommation (chutes), ou post-consommation (vêtements et textiles usagés). 
  • On applique ensuite le procédé du Tencel : la dissolution à l'aide d'un solvant non-toxique, qui est ensuite récupéré à plus de 99%, et réinjecté dans la fabrication. 

Quelle est la différence de l'Ecovero ?

L'Ecovero est une matière écologique produite par l'entreprise autrichienne Lenzing.

Sa fabrication est proche de celle du Tencel, car c'est également une fibre artificielle chimique produite à l'aide de pulpe de bois et de solvants. Le tissu final est une viscose écologique, solide et respirante, également comparable à la soie. 

  • Le bois utilisé pour les fibres ECOVERO est issu de forêts durables, certifiées FSC (Forest Stewardship Council) ou PEFC (Pan European Forest Certification). Lenzing est totalement transparent sur les sources du bois acheté. 
  • On applique ensuite le procédé du Tencel : la dissolution à l'aide d'un solvant non-toxique, qui est ensuite récupéré à plus de 99%, et réinjecté dans la fabrication. 

Il y a 15 produits.

  • View: